Voir la version mobile du site
Image Choisir Sauvian
Flux RSS
Facebook
Bienvenue, vous êtes le 24457ème visiteur !
 
 
A A+
L'association «Choisir Sauvian» a pour objet de défendre l'intérêt général des sauviannais(es) dans le cadre de réflexions liées aux politiques publiques de la commune.

Son but est de créer l'émergence d'une politique locale centrée sur l'intérêt commun en vue de construire une alternative fidèle avec l'esprit et le projet incarnés par son équipe lors des prochaines élections municipales et celles qui en découlent pour la Communauté d'Agglomération Béziers-Méditerranée.

L'association est ouverte à tous, sans condition ni distinction.  


CHOISIR SAUVIAN : Ils nous ont rappelé les heures sombres de la IIIe et IVe Républiques ! 2018-08-08 09:21

 

CHOISIR SAUVIAN a lu pour vous un article d'Henri BEC


Conseiller départemental du Canton Béziers 1


)
 

CHOISIR SAUVIAN a lu pour vous un article d'Henri Bec Conseiller départemental du Canton Béziers 1  (Source : La Lettre http://cantonbeziers1.hautetfort.com/)

Ils nous ont rappelé "les heures les plus sombres" des IIIe et IVe Républiques !
CHOISIR SAUVIAN : ils nous ont rappellé
 

Nos professionnels de la politique piaffaient d’impatience depuis un an. Emmanuel Macron leur avait brulé la politesse. Inconnu, démagogue, sans parti, énonçant "en même temps" une suite d’idées contradictoires, il les avait remisés au fond du placard où finissent les oubliés de l’histoire. Quelle injustice, eux qui travaillaient depuis des années à décrocher une place !

Pourquoi cette aigreur ? Parce qu’ils n’avaient pas compris, et apparemment n’ont toujours pas compris, qu’il n’était pas un candidat puis un président comme les autres, mais un simple instrument aux mains d’une oligarchie financière et mondialiste, maitresse de la presse et donc de l’opinion ; eux qui s'imaginaient et qui s'imaginent peut-être encore que la démocratie est une garantie de la liberté d'opinion ! Certains même en sont venus à admirer sa prise de pouvoir, attirés par les lumières de l’imposture, comme un enfant à qui un pédophile vient de donner un bonbon.

La jalousie, le ressentiment, l’impatience, alimentés par la mécanique du système, les plaçaient à l’affut de l’occasion à saisir.

Ils pensaient l’heure arrivée parce qu’un barbouze maladroit avait malmené un jeune manifestant. Encouragés par la chaudière de l’emballement médiatique qu’ils ont vite alimentée à pleine pelletés de postures choquées et de propos scandalisés, ils ont cru apercevoir le bout du tunnel sans réaliser, ni même soupçonner, le ridicule de la situation. Il suffit de parcourir l’histoire de nos républiques successives pour égrener la liste desvéritables affaires d’État qui les ont assombries, du scandale des décorations en 1887, à l’affaire Busines France en 2017, en passant par Panama, Stavisky, les Piastres, la Garantie Foncière, Urba, Broglie, Robert Boulin, Botton, Kadhafi et autres emplois fictifs de la mairie de Paris ou ventes d’armes à l’Angola. L’inventaire est loin d’être limitatif. Mais ce n'est pas cet absurde fait divers qui allongera la liste.

Et que dire du pitoyable spectacle des commissions parlementaires de l’Assemblée Nationale et du Sénat. La première, présidée par une députée manifestement dépassée et incontestablement à l’écoute attentive de l’Élysée et la seconde par un sénateur plus mesquin que pointilleux estimant que sa minute de gloire approchait, chacun donnant la parole à des intervenants aux allures de Raminagrobis distingués, espérant que la subtilité et la perversité de leurs questions feraient la une du Vingt heure. Et le grotesque se termina par des dépôts de motions de censure votées par tous, pour ou contre, dans le joyeux désordre d’une cour de récréation.

Mais furent encore plus plus déplorables les "interrogatoires" de style commissariat de quartier des plus hauts personnages de l’État et des patrons des institutions régaliennes. On peut penser ce que l'on veut de ces ministres et hauts fonctionnaires, et nous ne nous privons pas ici de le dire, le spectacle n'était rien d'autre que dégradant pour le pays lui-même. Quelle image, pour l'étranger, d'une nation qui fut, dans d'autres temps, le phare de la civilisation !

Des danses transgenres de l’Élysée lors de la fête de la musique, au spectacle navrant des parlements, la vie politique sombre, jusqu'à s'y noyer, dans les égouts peu ragoutants de la République.

Avec plus de trois millions de chômeurs, minée par des projets monstrueux de PMA–GPA ou autres desseins eugénistes, dans une situation économique désastreuses menacée par un mondialisme macroniste au service de capitaux étrangers, incapable de déterminer une politique extérieure cohérente, envahie sans résistance par un islam radical déterminé à sa perte, la France mérite mieux que ces pitoyables joutes politiciennes.

 

Henri Bec

____________________________________

 

Pour ajouter à ce qui vient d'être écrit ci-dessus, il est intéressant de prendre connaissance de la tribune de François d'Orcival dans le Figaro magazine du 3 juillet, sur le véritable scandale du 1er mai.

D'Orcival.jpgUn 1er mai peut en cacher un autre. De celui de M. Alexandre Benalla on sait tout, minute par minute, image par image. Mais l'autre 1er mai, le vrai, qu'en est-il ? Pourquoi, le soir de cette journée de défilés, les communistes réclamaient-ils déjà une commission d'enquête ? Parce qu'ils accusaient le ministre de l'Intérieur et le préfet de police de Paris d'avoir, non pas couvert des violences policières, mais laissé le cortège syndical dégénérer en un « 1er mai des black blocs » !

D'avoir sous-estimé la capacité destructrice des 1200 casseurs cagoulés décidés à en découdre, et retenu l'action des CRS devant l'ultra-violence, les feux d'artifice tirés à bout portant et l'explosion des vitrines. Les porte-voix de l'opposition dénonçaient alors ce « jamais vu », cette « faillite de l'État », ce « défi à l'autorité ». Et puis ? Le préfet de police précisait l'autre jour qu'il avait fait procéder à 280 interpellations, à 109 gardes à vue. Pour quelles sanctions ? Il n'y a pas eu de commission d'enquête. On ne le saura pas.

Ce 1er mai a été suivi par une « fête à Macron », le 5, sans « black blocs », puis par d'autres manifestations jusqu'à la « marée populaire » du 26 mai qui faisait pschitt. En était-ce fini des vitrines brisées et des voitures incendiées ? Cela recommençait de plus belle la nuit du 14 juillet, et celle du 15, après la victoire de la Coupe du monde. Malgré un dispositif impressionnant de quelque 110.000 gendarmes et policiers, de 44.000 sapeurs pompiers, on allait dénombrer 845 véhicules incendiés à Paris et en province ; on avait laissé dévaster et piller le Drugstore des Champs-Élysées, le magasin Intermarché de l'avenue de la Grande-Armée, etc...

Le ministère de l'Intérieur annonçait 508 gardes à vue le 14 juillet, 327 interpellations le 15. A quoi cela servait-il d'autre qu'à grossir des fichiers si les individus en cause n'étaient pas dissuadés de recommencer ? Gérard Collomb se félicitait de ce que cela ne concerne qu'une « infime minorité ». Encore heureux !

Mais c'est cette infime minorité dont le citoyen entend être protégé. On a fait un scandale d'État d'une faute grossière commise par un « chargé de mission » de l'Élysée, ce serait un scandale d'État d'une tout autre dimension que l'exécutif ne réponde pas de son impuissance à garantir la sécurité publique. Il paraît que les rappels au règlement des députés l'exaspèrent. En voici un de plus. ?

François d'Orcival

Figaro magazine

 



Évènementiel


Newsletter


Derniers articles

  Oui, la loi sécurité globale va dans le bon sens !  29-11-2020
  Soutenez l'oeuvre de jeunesse de la Font Neuve !  28-11-2020
  Sauvian : « Parrainez un arbre » !  27-11-2020
  Calculer le rayon de 20 km autour de votre domicile ?  26-11-2020
  Décès de Christophe Dominici !  24-11-2020
  La LGV Montpellier Béziers première partie du projet LGV Montpellier-Perpignan est dans sa phase de concertation  23-11-2020
  "Qui se ressemble s'assemble" !  22-11-2020
  "Transparence quand tu nous tiens !", aujourd'hui un message sur la page Facebook de la ville...  21-11-2020
  Emmanuelle Ménard, Député de l'Hérault, revient sur la loi "Sécurité globale"  21-11-2020
  Projet de loi sur la sécurité globale, et si la ville de Sauvian était concernée ?  20-11-2020
  Réflexions sur le dernier Conseil Communautaire !  18-11-2020
  Nouvelles de l'agglo !  17-11-2020
  « Bons cadeaux » et « Bons d'achats » !  17-11-2020
  M. Yannick Allègre, 1er adjoint au maire de Sauvian et élu de l'Agglo Béziers Méditerranée, est décédé  16-11-2020
  Sauvian : on ne nous dit pas tout !  14-11-2020
  Sauvian, son patrimoine  12-11-2020
  Devoir de mémoire : 11 novembre, des commémorations réduites !   10-11-2020
  Choisir Sauvian : 50e anniversaire de la mort du Général de Gaulle  08-11-2020
  On ne polémique pas, on constate, on informe !  07-11-2020
  Sauvian : une solution pérenne pour la sécurité de nos écoles !  06-11-2020
  Choisir Sauvian : « Tout vient à point à qui sait attendre » !   06-11-2020
  Sauvian, le permis de construire est explicite !  04-11-2020
  Sauvian notre village !  04-11-2020
  Sauvian : le scandale d'une injustice !  03-11-2020
  Sauvian : hommage à Samuel Paty  02-11-2020
  Un commentaire à la Wanagain !   01-11-2020
  Sauvian : ubuesque mais...  31-10-2020
  Dame Nature nous dit-on !  31-10-2020
  Et à Sauvian, quand aurons-nous la même réaction ?  31-10-2020
  Le dessin de Plantu dans "Le Monde" du jeudi 29 octobre 2020 !  29-10-2020
  28 octobre 1962 : un référendum et le suffrage universel devint la règle...  28-10-2020
  Brève revue de presse : le caméléon de la semaine !  25-10-2020
  Contre l'habitat indigne : le permis de louer !  24-10-2020
  Lu pour vous dans la Presse !  24-10-2020
  Domaine de l'Espagnac : rebondissement !  23-10-2020
  SAUVIAN : le dossier des expropriations !  21-10-2020
  Sauvian : liberté d'expression ?  20-10-2020
  Hommage à Samuel Paty  19-10-2020
  Covid-19 dans l'Hérault, les nouvelles mesures !  17-10-2020
  Béziers : hommage au professeur d'histoire décapité  17-10-2020
  Banque alimentaire avez-vous dit ?  16-10-2020
  L'urbanisation excessive sera à terme nuisible à la qualité de vie des Sauviannais  15-10-2020
  Discrimination avez-vous dit ?  14-10-2020
  À Sauvian, pourquoi ignore-t-on les principes de précaution ?  13-10-2020
  À conseiller, le dernier ouvrage de Robert Ménard  12-10-2020
  Sauvian, de qui se moque-ton ?  11-10-2020
  Enquête publique suite...  07-10-2020
  Démographie exponentielle et bétonnage excessif !  06-10-2020
  Subventions aux associations ?  05-10-2020
  Enquête publique : observations de l'association CHOISIR SAUVIAN  02-10-2020
  SAUVIAN : la piscine prend l'eau !  30-09-2020
  Lu pour vous sur la page Facebook de la ville (lundi 28 septembre 2020)  29-09-2020
  Sauvian : "La dégradation de la qualité de vie"  27-09-2020
  Sauvian : quand la notion d'intérêt général devient prétexte pour servir un abus de pouvoir caractérisé !  26-09-2020
  Sauvian, une densification élevée de logements au détriment de la qualité de vie !  24-09-2020
  Modification n°1 du PLU de Sauvian !  23-09-2020
  Sauvian : quand la notion d'intérêt général devient prétexte pour servir un abus de pouvoir caractérisé !  22-09-2020
  À Sauvian, avec cette nouvelle voirie, il n'y pas vraiment de quoi se pavaner !  22-09-2020
  À Sauvian, en matière de gestion d'ordures ménagères, il n'y a rien d'exceptionnel et il n'y pas vraiment de quoi se pavaner !  20-09-2020
  À Sauvian, avec l'incinérateur, il n'y a pas vraiment de quoi se pavaner !  20-09-2020
  Sauvian : non, pour le centre aquatique, il n'y a pas vraiment de quoi se pavaner !  19-09-2020
  À Sauvian, le mot "MENSONGE" est l'un des mots préférés du premier magistrat !  19-09-2020
  « À SAUVIAN, la Piscine du Sud est bâtie sur des terrains particulièrement meubles » alerte CHOISIR SAUVIAN !  16-09-2020
  Quelques précisions sur la décentralisation ?  11-09-2020
  Sauvian, enquête publique : et de trois !  07-09-2020
  Hommage à Georges Fontès : inauguration du pont Georges Fontès à Béziers  07-09-2020
  Subventions départementales : « Excellente nouvelle pour notre ville ! »   05-09-2020
  Recours pour excès de pouvoir !  05-09-2020
  "Votre ville est à votre dimension" nous dit-on !  04-09-2020
  Hommage à Georges Fontès samedi 5 septembre 2020 à 14 h 00  04-09-2020
  Sauvian : la construction d'immeubles rue des Tulipes !  03-09-2020
  Cérémonie en hommage à Gérard Gautier le 30 août 2020...  30-08-2020
  Écoutez pour vous faire une opinion !  27-08-2020
  Domaine de l'Espagnac ?  22-08-2020
  Vérité ou mensonge ?  16-08-2020
  SAUVIAN, rue des Tulipes : 56 nouveaux logements sociaux !  11-08-2020
  Sauvian, enquête publique, les observations du principal propriétaire impacté !  09-08-2020
  À Sauvian, l'enquête publique pour la révision du PLU est tronquée !   31-07-2020
  Sauvian, modification n° 1 du PLU : observations de l'association Choisir Sauvian   24-07-2020
  Sauvian en centre-ville, la requalification urbaine est « En Marche »  23-07-2020
  Sauvian : le périphérique, la rocade ou la voie de liaisons multimodales, est lancée !  20-07-2020
  Sauvian : enquête publique en vue de la modification N° 1 du PLU ?   18-07-2020
  Le nouveau bureau de la Communauté d'Agglomération Béziers-Méditerranée  17-07-2020
  Les brèves de Sauvian ! Route de Vendres, sur la D37 E8.  16-07-2020
  SAUVIAN, à l'occasion de la Fête Nationale du 14 juillet, Amandine SEVA et Olivier ROCQUET, conseillers municipaux minoritaires et leurs amis, vous offrent ce feu d'artifice virtuel.  13-07-2020
  Les brèves de Sauvian : absence de places de stationnement pour les personnes à mobilité réduite !  12-07-2020
  « Sauvian vue du ciel ou presque » !  10-07-2020
  Inauguration de la piscine intercommunautaire Alfred Nakache de Sauvian  09-07-2020
  Sauvian : enquête publique en vue de la modification N° 1 du PLU ?  07-07-2020
  Sauvian, le nouveau marché et le patrimoine !  06-07-2020
  L'emploi est au coeur de nos préoccupations  06-07-2020
  Sauvian : les conseils municipaux du vendredi 19 juin 2020 et du lundi 25 mai 2020  03-07-2020
  Mandature 2020/2026, liste des élus de la Communauté d'Agglomération Béziers-Méditerranée...  30-06-2020
  Sauvian :   29-06-2020
  À Sauvian, le vandalisme du rond-point de la mairie est inadmissible.   27-06-2020
  Devoir de mémoire, 6 et 7 juin 1944 / 6 et 7 juin 2020 : le Maquis de Fontjun  07-06-2020
  Sauvian : premier conseil municipal  29-05-2020
  La télé-démocratie ?  24-05-2020
  SAUVIAN : installation du conseil municipal lundi 25 mai 2020 à 18 h 30  23-05-2020
  Dans quel monde vivons-nous ?   20-05-2020
  SOLIDARITÉ : DISTRIBUTION DE MASQUES PAR LA VILLE DE BÉZIERS AUX VILLAGES DU BITERROIS  20-05-2020
  Pour nos entreprises, la défense de l'emploi...  18-05-2020
  Sauvian : distribution de masques de protection   17-05-2020
  SAUVIAN : installation du conseil municipal...  16-05-2020
  La déclaration de déplacement pour une distance de + de 100 km   13-05-2020
  MUNICIPALES ???  12-05-2020
  Béziers lance l'opération : 1 MASQUE POUR TOUS DANS LES VILLAGES  09-05-2020
  Devoir de mémoire : 8 mai 1945 / 8 mai 2020  08-05-2020
  Sauvian, mardi 5 mai 2020, un Conseil Municipal : deux expropriations en vue ?  07-05-2020
  Hommage au brigadier Dmytro Martynyouk  04-05-2020
  Petit brin de muguet porte-bonheur   01-05-2020
  Masques : pas de bla-bla, de l'action...  29-04-2020
  Covid-19 : Choisir Sauvian vous informe sur l'efficacité des masques.  29-04-2020
  Journée du souvenir des victimes de la déportation  27-04-2020
  COVID-19 : Une aide exceptionnelle de solidarité pour les foyers les plus modestes  25-04-2020
  Confiner « les vieux » jusqu'à la Saint-Glinglin ? Un scandale !  19-04-2020
  Visioconférence : ayez les bons réflexes pour choisir et utiliser vos logiciels  17-04-2020
  Affaires scolaires : l'avis de Gilles Ardinat sur Boulevard Voltaire  15-04-2020
  Biterrois : Mise en place d'un plan d'aide massif aux acteurs économiques  14-04-2020
  Sauvez des vies, restez chez vous !  10-04-2020
  Emmanuelle Ménard, Député de l'Hérault écrit à monsieur le Premier ministre  08-04-2020
  Face aux évènements difficiles, seule la cohésion nous permettra de l'emporter.  07-04-2020
  CHOISIR SAUVIAN vous informe : aide de la Région aux PME  06-04-2020
  Pour info, Choisir Sauvian a lu pour vous dans le Midi-Libre du vendredi 3 avril 2020...  06-04-2020
  Face aux évènements difficiles, seule la cohésion nous permettra de l'emporter.  22-03-2020
  Coronavirus : report du premier conseil municipal de la mandature.  20-03-2020
  Communiqué de Jacques Nain  19-03-2020
  Résultats de l'élection municipale du 15 mars 2020  15-03-2020

Archives

+  mars 2020

+  février 2020

+  janvier 2020

+  décembre 2019

+  novembre 2019

+  octobre 2019

+  septembte 2019

+  août 2019

+  juillet 2019

+  juin 2019

+  mai 2019

+  avril 2019

+  mars 2019

+  février 2019

+  janvier 2019

+  décembre 2018

+  novembre 2018

+  octobre 2018

+  septembte 2018

+  août 2018

+  juillet 2018

+  juin 2018

+  mai 2018

+  avril 2018
First           Prior           Next           Last

Directeur de publication: Jacques NAIN
©ChoisirSAUVIAN - Association déclarée par application de la Loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. |  Offres d'emploi     |  Espace réservé
En 2020 à Sauvian, Jacques Nain affrontera le maire sortant, Bernard Auriol
Sauvian : Jacques Nain est candidat aux élections municipales

Sauvian : Jacques Nain est le suppléant d’Emmanuelle Ménard.
Biterrois : le suppléant d'Emmanuelle Ménard se lance pour les municipales à Sauvian.
En 2020 à Sauvian, Jacques Nain affrontera le maire sortant, Bernard Auriol.

Haut de page