Voir la version mobile du site
Image Choisir Sauvian
Flux RSS
Facebook
Bienvenue, vous êtes le 24131ème visiteur !
 
 
A A+
L'association «Choisir Sauvian» a pour objet de défendre l'intérêt général des sauviannais(es) dans le cadre de réflexions liées aux politiques publiques de la commune.

Son but est de créer l'émergence d'une politique locale centrée sur l'intérêt commun en vue de construire une alternative fidèle avec l'esprit et le projet incarnés par son équipe lors des prochaines élections municipales et celles qui en découlent pour la Communauté d'Agglomération Béziers-Méditerranée.

L'association est ouverte à tous, sans condition ni distinction.  


Choisir Sauvian : les délires de Jupiter par le Général Henri Roure ! 2018-09-26 13:50

Les délires de Jupiter


par le Général Henri Roure

  

Il est affligeant le constat d’un chef d’État qui n’aime pas son peuple, ni sa civilisation et qui, après l’avoir manipulé pour être élu, le critique ouvertement, de préférence depuis l’étranger. De la « colonisation, crime contre l’humanité » en Algérie… à « Gaulois réfractaires au changement », tout récemment au Danemark, le président actuel, imbu de sa personne, se pare de certitudes et considère, notamment, que l’avenir doit se plier à ses allégeances politico-financières. Il suffit de traverser la rue pour trouver un boulot ! Il ne peut donner le change en sautant comme un cabri et un malappris, lorsque l’équipe de France gagne la coupe du monde, ni, surtout, en accueillant avec un plaisir évident toutes sortes de marginaux à l’Élysée. Il met la dignité de la fonction en péril et, dans la menace qu’il fait peser sur elle, c’est tout notre système démocratique qui se trouve en danger. Les frasques de son prédécesseur, au moins, pouvaient ne pas trop détonner dans la petite histoire de l’Élysée…

 

Si nous essayons de regarder avec la distance qui sied à tout constat, l’état mental et politique du pays, nous pouvons affirmer que nous ne sommes plus dans une véritable démocratie. Le peuple, pour les dirigeants français d’aujourd’hui, formatés par le même moule, n’est qu’une pâte malléable que les plus malins, ou les mieux subventionnés, réussissent à façonner selon leurs vœux. Le vote n’est qu’illusion si nous regardons, ne serait-ce que le tripatouillage médiatico-financier qui a abouti à l’élection de l’actuel président, avec l’élimination de F. Fillon, au prétexte fallacieux qu’il bénéficiait d’avantages soi-disant indus. Curieusement nous n’en entendons plus parler que de manière incidente. Ce président se dévoile être un faux démocrate lorsqu’il tente de limiter le pouvoir parlementaire par une réforme constitutionnelle dont un des traits serait de circonscrire le droit d'amendement des députés uniquement en commissions, quand il cherche à affaiblir la représentation nationale en limitant le nombre de mandats des députés et en augmentant la taille des circonscriptions pour les rendre étrangers à leurs électeurs. Mais aussi quand il intervient auprès du Président du Sénat pour éviter trop de remous dans l’audition de Benalla, ou quand il souhaite intervenir et débattre devant le Congrès réuni à Versailles, en balayant ainsi la séparation des pouvoirs entre l’exécutif et le législatif. Quant à la rémunération de l’épouse du président, aux intérêts privés-publics du conseiller Alexis Kohler, où à l’affaire Benalla, cette petite frappe musulmane, promu, à 27 ans, tout puissant chargé de mission à l’Élysée, ce ne sont que broutilles qui ne méritent pas que l’on s’y attarde…Le pouvoir actuel peut se permettre de menacer les sénateurs, constituant l’autre assemblée de représentants du peuple, de leur rappeler une Loi qu’ils connaissent pour en être en partie les initiateurs et les gardiens, cela ne fera l’objet d’aucun scandale. Tout est sous contrôle… La démocratie est sous contrôle…

 

Ce président promeut la globalisation du monde c’est-à-dire la soumission des peuples aux références anglo-saxonnes et surtout une dévolution du pouvoir à la finance transnationale dirigée par les États-Unis. Il n’hésite pas, à Salzbourg, à menacer d’exclusion des accords de Schengen, les pays qui ne voudraient pas plus d’intégration dans l’Union Européenne. Il est évident que cette organisation internationale se pose en procureur hargneux d’un système globalisé qui passe, inévitablement par la disparition des nations. Non, nous ne sommes pas des citoyens libres dans un pays libre, quand nous constatons le tropisme anglo-saxon et la soumission du chef de l’État à ce monde étranger, accompagné dans sa servilité par tous les journaux de la néo-ORTF, les bobos-gauchos sans âme ni scrupules, les humanoïstes et les éternels collabos de toutes les guerres.

 

Pourtant notre adversaire, sauf à de rares occasions qui lui ont toutes profité, c’est l’Angleterre - près de 800 ans de mésentente et de querelles-. Avec elle, désormais, il y a tous ces peuples qu’elle a enfanté, à commencer par l’étatsunien qui a pris son relai dans cette volonté hégémonique, et, pour suivre, tous les avatars du Commonwealth.

 

La première et la plus visible des formes de cette veulerie est la manière proprement honteuse dont le gouvernement actuel, non seulement laisse maltraiter notre langue, mais fait beaucoup pour la discréditer. Le but est de contraindre la pensée populaire (mot horrible…) à s’orienter vers la mode, la culture et la vision politique de son modèle anglo-saxon. Le président actuel apporte sa caution à ce mouvement initié par la puissance économique et financière des États-Unis. Nous subissons cette intoxication qui nous éloigne de nous-mêmes. Nous devons nous plier à l’affichage ou aux publicités non-traduits, y compris pour des produits français, aux braillements en anglo-saxon, aux séries débiles produites par Hollywood et à un président parlant (mal) cette langue dans ses déplacements officiels à l’étranger. Osant dire - oui, il fallait vraiment oser - que parler cette langue servait la Francophonie ! Il se moque de nous. Il ajoute d’ailleurs, à ce crime, le soutien, pour la présidence de l’Organisation de la Francophonie, apporté à une ruandaise, dont le pays a récusé le français comme langue officielle au profit de l’anglo-saxon. Faut-il lui faire relire la Constitution et lui commenter l’article qui fait du français la langue officielle de la République ?

 

Cette dictature de forme inédite efface les autres civilisations qu’elle méprise. La civilisation russe a produit et continue à produire des génies dans tous les domaines de la science et de grands artistes. Elle vaut bien la civilisation anglo-saxonne. Que dire de l’impasse faite sur les civilisations hispanique, italienne ou germanique  et les autres ? Et surtout sur la civilisation française ! Il est vrai qu’il n’y a pas de culture française qui serait le ferment d’une civilisation!

 

Nous sommes soumis à un monde qui n’est pas le nôtre, par des chefs qui ne pensent pas français.  

 

La conséquence de cette approche se retrouve, de manière flagrante dans les politiques nationale et  internationale.

 

S’agissant de la sécurité intérieure. Là aussi les mots sont déversés de manière inconséquente. Nous savons que des zones entières de grandes villes de notre pays ne répondent plus au droit français et qu’une frange, malheureusement très active, d’habitants de notre territoire conteste nos lois, usages et coutumes. Il paraît cependant que nous sommes en guerre. Contre qui ? Ce pouvoir n’ose pas désigner l’ennemi ce qui peut l’aider, d’ailleurs, à ne pas donner aux forces de sécurité les moyens nécessaires à mener cette guerre. Serait-il inspiré par George Soros qui souhaite un gouvernement mondial et la fin des nations, ou par le club Bilderberg qui en relaie l’idée ? Un attentat par-ci, un attentat par-là… On se scandalise, on pleure les morts et les blessés, on allume des bougies, on défile… et puis quoi ? Le faux calme revient et le pouvoir s’en satisfait. Aucune analyse géopolitique n’est faite. On donne des gages à ceux qui soutiennent, par leur adhésion religieuse, les terroristes, issus, d’évidence, de ce totalitarisme religieux, au détriment de la civilisation française (qui bien sûr n’existe pas!). On ne gagne pas une guerre sans désigner son ennemi, ni avec une addition de lâchetés. L’histoire le clame ! 


  Par ailleurs, toute honte bue, le président actuel faisant fi de la continuité patriotique et du respect dû aux Armées - surtout par le chef de l’État, chef des Armées - reconnaît la responsabilité de l’Armée Française dans la mort du traître Maurice Audin et va s’en excuser auprès de la famille de ce sinistre personnage. Or les circonstances de la disparition de cet individu ne sont pas établies. Quel drôle de message adressé aux serviteurs du pays en uniforme, après le limogeage d’un respectable chef d’État-Major des Armées ! Je me demande ce que pensent les familles de tous ces Français, de toutes origines, assassinés à Oran, ou dans tout le pays, après le cessez-le-feu, par les camarades de Maurice Audin, au pied d’une armée française paralysée par les accords d’Évian. Que pensent de cette incroyable façon d’humilier nos Armées les familles de tous ceux qui sont morts, ou ont été blessés, sous l’uniforme, dans toutes les guerres et OPEX ordonnées par les gouvernements successifs ? Je crois que de nombreux citoyens auraient plutôt apprécié qu’il condamne moralement Georges Bourdarel, traître lui aussi, commissaire politique du Vietminh et responsable de l’assassinat de centaines de militaires français dans le camp de concentration qu’il dirigeait. Il ne s’agit là, en fait que d’une preuve supplémentaire de la volonté de ce président de dynamiter la cohésion nationale qu’il sent se reformer et de donner des gages à ses maîtres qui ne veulent surtout pas d’un État souverain contestant le transnationalisme financier et l’allégeance aux États-Unis. De ce fait, il est incohérent, montrant parfois une forme d’attachement à ses racines - fonction oblige - et souvent un mépris réel pour le peuple français et notamment des moins aisés ou de ceux qui sont désarmés, comme les retraités. Il paraîtrait que la France dépense un pognon de dingue en faveur des pauvres… 

 

Si nous avons un adversaire, nous avons surtout un ennemi, l’islam. Or tout est fait pour occulter la responsabilité de cette religion dans les attentats et les désordres de nos banlieues. Peur ? Je ne crois pas… Il suffirait de faire intervenir et de soutenir moralement la Police et l’Armée! Le quatrième pouvoir, celui des médias, approuverait, si « on » lui disait de le faire… Or ces deux institutions régaliennes sont maltraitées, se voient refuser les moyens nécessaires et sont soumises, dans leurs actions, au regard vigilant et censeur des médias, pourtant gouvernementaux, et d’une justice adhérant aux principes destructeurs de l’État. Souvenons-nous du , mais, aujourd’hui, il n’est pas interdit de se demander pour quelles raisons, l’effort nécessaire n’est pas fait. Peut-être faut-il trouver l’explication dans l’alignement militaire, sur les États-Unis, au Moyen-Orient et l’inévitable détournement de moyens militaires, comptés, au profit d’une politique qui ne devrait pas être la nôtre. Mais, plus sûrement, il y a une profonde incompétence dans la direction du pays. Ce qui signifie, en conséquence et très clairement, que nous n’avons pas les moyens de mener une politique militaire indépendante parce que le gouvernement actuel s’est désolidarisé des intérêts propres à la Nation.

 

La situation ne se prête pas au jeu. Diriger un pays n’est pas une affaire de gamin. Surtout lorsqu’il s’agit de la France, cette vieille nation au peuplement divers qui a sans cesse besoin d’être alimentée par le patriotisme de ses citoyens, par la fidélité de ses dirigeants à son Histoire et par un effort constant vers la Grandeur. La France doit avoir un rôle majeur dans le monde. Or, le président qui nous dirige ne répond à aucune des qualités que requière la Grandeur du pays. Il n’en veut probablement pas…

 

On ne peut chercher à s’affirmer chef des Armées sans avoir pour elles toutes les attentions, en les connaissant, en sachant leur rôle et en n’imaginant pas qu’il s’agisse d’un outil qui n’aurait guère évolué depuis l‘époque napoléonienne où il suffisait, pour le profane, à un général, de montrer son courage à la tête de ses troupes pour décider de la victoire. On ne peut chercher à être reconnu sur la scène mondiale sans s’appuyer sur les deux piliers de la respectabilité internationale : une politique étrangère cohérente et au service exclusif des intérêts de la France et une Défense solide respectée par tous les États pour sa puissance et son action.  « L’intendance suivra » a dit un Saint-Cyrien qui avait bien plus de compétence que l’actuel président… et l’intendance a suivi. L’actuel chef de l’État n’a pas été formaté à la Grandeur, mais à l’économisme et à la comptabilité. Ce jeune énarque ignore que l’économie est moins déterminante, que l’image donnée par un pays, au travers de ses outils régaliens et la force d’un chef. Tout le reste suit… Peut-on croire que Poutine fasse autre chose ? Le PIB de la Russie est loin d’être celui de la France, mais sa puissance est toute autre et l’effet d’image permet aux Russes de vendre leur technologie partout dans le monde, malgré les entraves mises par les amis du président actuel. Ils sont considérés, respectés. Cette incohérence en politique internationale est due à la soumission à une puissance et à un mode de pensée totalement étrangers à la France. Il a fallu apprendre au président actuel qu’en France, on ne saluait pas la main sur le cœur comme ses amis étatsuniens, mais au garde-à-vous. Ce  n’est pas une anecdote mais bien la preuve de son ignorance des usages français. Sa volonté de s’exprimer en anglo-saxon - langue qu’il ne maîtrise pas vraiment - est un autre indice de ses orientations. Mais bien plus grave est son allégeance à des règles qui ne sont pas celles d’un destin français. Ainsi il a entraîné la France dans une politique hostile au gouvernement de Bachar el Assad qui vient de gagner une guerre contre ces mêmes terroristes qui ont causé tant de pertes humaines dans notre pays. Il persiste à nier l’évidence et à hypothéquer l’avenir des relations avec la Syrie, dont la France - il y a bien des années- avait compris que seuls les Alaouites étaient capables de maintenir l’unité de ce pays. Il a, sans doute, voulu complaire à son ami Trump. Je ne crois pas que le président des États-Unis lui en soit reconnaissant, ni qu’il soit un véritable ami. On ne peut pas exercer le métier de président sans expérience, ni une vision géopolitique et un cœur profondément français. Il y a des alliances, mais elles ne valent que dans certaines circonstances. Quand celles-ci changent fondamentalement, comme c’est souvent le cas, les alliances n’ont généralement plus de sens. En relations internationales, on a des alliés, pas d’amis. Le président actuel devrait lire l’Histoire, notamment l’Histoire de France. Il s’en apercevrait. Mais je suppose que l’Histoire de notre pays n’est pas sa lecture favorite.

 

Non, franchement je ne me sens plus en démocratie, quand le pouvoir actuel menace ceux qui osent s’opposer…

 

Quant à l’économie… ce gouvernement continue à céder les fleurons de notre industrie, comme Alstom, donne la présidence d’Air France à un étranger… Il bafouille sur les impôts, réduit le pouvoir d’achat, moteur naturel de la croissance, maltraite les retraités qui représentent pourtant un électorat nombreux - mais cette indifférence à leur sort prouve bien que les élections sont accessoires et que le jour venu, une nouvelle manipulation pourra obtenir les résultats souhaités.

 

Henri ROURE


Choisir Sauvian organise le samedi 13 octobre 2018, de 16 h 00 à 18 h 00, au siège de l’association 20 bis, avenue Paul Vidal à SAUVIAN (34410) une consultation citoyenne sur l’Europe.

Cette rencontre  du 13 octobre prochain organisée par Choisir Sauvian est labellisée et référencée auprès du secrétariat général mis en place par la ministre auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères.

 

Chaque participant pourra évoquer sa vision de l’Europe et faire des propositions. 
 
Quelle est votre Europe ?

Conduits par Jacques Nain, Député suppléant et Président de Choisir Sauvian, les débats seront animés par Henri Roure, Officier-général issu des troupes de Marine, Saint-Cyrien, breveté de l’École Supérieure de Guerre. Docteur d’État en Sciences Politiques, conférencier, auteur d’ouvrages de référence, Henri Roure est le délégué national en charge des Affaires de Défense du Centre National des Indépendants et Paysans (C.N.I.P).
 
Choisir Sauvian : débat sur le thème Quelle est votre Europe ?



Évènementiel


Newsletter


Derniers articles

  Brève revue de presse : le caméléon de la semaine !  25-10-2020
  Contre l'habitat indigne : le permis de louer !  24-10-2020
  Lu pour vous dans la Presse !  24-10-2020
  Domaine de l'Espagnac : rebondissement !  23-10-2020
  SAUVIAN : le dossier des expropriations !  21-10-2020
  Sauvian : liberté d'expression ?  20-10-2020
  Hommage à Samuel Paty  19-10-2020
  Covid-19 dans l'Hérault, les nouvelles mesures !  17-10-2020
  Béziers : hommage au professeur d'histoire décapité  17-10-2020
  Banque alimentaire avez-vous dit ?  16-10-2020
  L'urbanisation excessive sera à terme nuisible à la qualité de vie des Sauviannais  15-10-2020
  Discrimination avez-vous dit ?  14-10-2020
  À Sauvian, pourquoi ignore-t-on les principes de précaution ?  13-10-2020
  À conseiller, le dernier ouvrage de Robert Ménard  12-10-2020
  Sauvian, de qui se moque-ton ?  11-10-2020
  Enquête publique suite...  07-10-2020
  Démographie exponentielle et bétonnage excessif !  06-10-2020
  Subventions aux associations ?  05-10-2020
  Enquête publique : observations de l'association CHOISIR SAUVIAN  02-10-2020
  SAUVIAN : la piscine prend l'eau !  30-09-2020
  Lu pour vous sur la page Facebook de la ville (lundi 28 septembre 2020)  29-09-2020
  Sauvian : "La dégradation de la qualité de vie"  27-09-2020
  Sauvian : quand la notion d'intérêt général devient prétexte pour servir un abus de pouvoir caractérisé !  26-09-2020
  Sauvian, une densification élevée de logements au détriment de la qualité de vie !  24-09-2020
  Modification n°1 du PLU de Sauvian !  23-09-2020
  Sauvian : quand la notion d'intérêt général devient prétexte pour servir un abus de pouvoir caractérisé !  22-09-2020
  À Sauvian, avec cette nouvelle voirie, il n'y pas vraiment de quoi se pavaner !  22-09-2020
  À Sauvian, en matière de gestion d'ordures ménagères, il n'y a rien d'exceptionnel et il n'y pas vraiment de quoi se pavaner !  20-09-2020
  À Sauvian, avec l'incinérateur, il n'y a pas vraiment de quoi se pavaner !  20-09-2020
  Sauvian : non, pour le centre aquatique, il n'y a pas vraiment de quoi se pavaner !  19-09-2020
  À Sauvian, le mot "MENSONGE" est l'un des mots préférés du premier magistrat !  19-09-2020
  « À SAUVIAN, la Piscine du Sud est bâtie sur des terrains particulièrement meubles » alerte CHOISIR SAUVIAN !  16-09-2020
  Quelques précisions sur la décentralisation ?  11-09-2020
  Sauvian, enquête publique : et de trois !  07-09-2020
  Hommage à Georges Fontès : inauguration du pont Georges Fontès à Béziers  07-09-2020
  Subventions départementales : « Excellente nouvelle pour notre ville ! »   05-09-2020
  Recours pour excès de pouvoir !  05-09-2020
  "Votre ville est à votre dimension" nous dit-on !  04-09-2020
  Hommage à Georges Fontès samedi 5 septembre 2020 à 14 h 00  04-09-2020
  Sauvian : la construction d'immeubles rue des Tulipes !  03-09-2020
  Cérémonie en hommage à Gérard Gautier le 30 août 2020...  30-08-2020
  Écoutez pour vous faire une opinion !  27-08-2020
  Domaine de l'Espagnac ?  22-08-2020
  Vérité ou mensonge ?  16-08-2020
  SAUVIAN, rue des Tulipes : 56 nouveaux logements sociaux !  11-08-2020
  Sauvian, enquête publique, les observations du principal propriétaire impacté !  09-08-2020
  À Sauvian, l'enquête publique pour la révision du PLU est tronquée !   31-07-2020
  Sauvian, modification n° 1 du PLU : observations de l'association Choisir Sauvian   24-07-2020
  Sauvian en centre-ville, la requalification urbaine est « En Marche »  23-07-2020
  Sauvian : le périphérique, la rocade ou la voie de liaisons multimodales, est lancée !  20-07-2020
  Sauvian : enquête publique en vue de la modification N° 1 du PLU ?   18-07-2020
  Le nouveau bureau de la Communauté d'Agglomération Béziers-Méditerranée  17-07-2020
  Les brèves de Sauvian ! Route de Vendres, sur la D37 E8.  16-07-2020
  SAUVIAN, à l'occasion de la Fête Nationale du 14 juillet, Amandine SEVA et Olivier ROCQUET, conseillers municipaux minoritaires et leurs amis, vous offrent ce feu d'artifice virtuel.  13-07-2020
  Les brèves de Sauvian : absence de places de stationnement pour les personnes à mobilité réduite !  12-07-2020
  « Sauvian vue du ciel ou presque » !  10-07-2020
  Inauguration de la piscine intercommunautaire Alfred Nakache de Sauvian  09-07-2020
  Sauvian : enquête publique en vue de la modification N° 1 du PLU ?  07-07-2020
  Sauvian, le nouveau marché et le patrimoine !  06-07-2020
  L'emploi est au coeur de nos préoccupations  06-07-2020
  Sauvian : les conseils municipaux du vendredi 19 juin 2020 et du lundi 25 mai 2020  03-07-2020
  Mandature 2020/2026, liste des élus de la Communauté d'Agglomération Béziers-Méditerranée...  30-06-2020
  Sauvian :   29-06-2020
  À Sauvian, le vandalisme du rond-point de la mairie est inadmissible.   27-06-2020
  Devoir de mémoire, 6 et 7 juin 1944 / 6 et 7 juin 2020 : le Maquis de Fontjun  07-06-2020
  Sauvian : premier conseil municipal  29-05-2020
  La télé-démocratie ?  24-05-2020
  SAUVIAN : installation du conseil municipal lundi 25 mai 2020 à 18 h 30  23-05-2020
  Dans quel monde vivons-nous ?   20-05-2020
  SOLIDARITÉ : DISTRIBUTION DE MASQUES PAR LA VILLE DE BÉZIERS AUX VILLAGES DU BITERROIS  20-05-2020
  Pour nos entreprises, la défense de l'emploi...  18-05-2020
  Sauvian : distribution de masques de protection   17-05-2020
  SAUVIAN : installation du conseil municipal...  16-05-2020
  La déclaration de déplacement pour une distance de + de 100 km   13-05-2020
  MUNICIPALES ???  12-05-2020
  Béziers lance l'opération : 1 MASQUE POUR TOUS DANS LES VILLAGES  09-05-2020
  Devoir de mémoire : 8 mai 1945 / 8 mai 2020  08-05-2020
  Sauvian, mardi 5 mai 2020, un Conseil Municipal : deux expropriations en vue ?  07-05-2020
  Hommage au brigadier Dmytro Martynyouk  04-05-2020
  Petit brin de muguet porte-bonheur   01-05-2020
  Masques : pas de bla-bla, de l'action...  29-04-2020
  Covid-19 : Choisir Sauvian vous informe sur l'efficacité des masques.  29-04-2020
  Journée du souvenir des victimes de la déportation  27-04-2020
  COVID-19 : Une aide exceptionnelle de solidarité pour les foyers les plus modestes  25-04-2020
  Confiner « les vieux » jusqu'à la Saint-Glinglin ? Un scandale !  19-04-2020
  Visioconférence : ayez les bons réflexes pour choisir et utiliser vos logiciels  17-04-2020
  Affaires scolaires : l'avis de Gilles Ardinat sur Boulevard Voltaire  15-04-2020
  Biterrois : Mise en place d'un plan d'aide massif aux acteurs économiques  14-04-2020
  Sauvez des vies, restez chez vous !  10-04-2020
  Emmanuelle Ménard, Député de l'Hérault écrit à monsieur le Premier ministre  08-04-2020
  Face aux évènements difficiles, seule la cohésion nous permettra de l'emporter.  07-04-2020
  CHOISIR SAUVIAN vous informe : aide de la Région aux PME  06-04-2020
  Pour info, Choisir Sauvian a lu pour vous dans le Midi-Libre du vendredi 3 avril 2020...  06-04-2020
  Face aux évènements difficiles, seule la cohésion nous permettra de l'emporter.  22-03-2020
  Coronavirus : report du premier conseil municipal de la mandature.  20-03-2020
  Communiqué de Jacques Nain  19-03-2020
  Résultats de l'élection municipale du 15 mars 2020  15-03-2020

Archives

+  mars 2020

+  février 2020

+  janvier 2020

+  décembre 2019

+  novembre 2019

+  octobre 2019

+  septembte 2019

+  août 2019

+  juillet 2019

+  juin 2019

+  mai 2019

+  avril 2019

+  mars 2019

+  février 2019

+  janvier 2019

+  décembre 2018

+  novembre 2018

+  octobre 2018

+  septembte 2018

+  août 2018

+  juillet 2018

+  juin 2018

+  mai 2018

+  avril 2018
First           Prior           Next           Last

Directeur de publication: Jacques NAIN
©ChoisirSAUVIAN - Association déclarée par application de la Loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. |  Offres d'emploi     |  Espace réservé
En 2020 à Sauvian, Jacques Nain affrontera le maire sortant, Bernard Auriol
Sauvian : Jacques Nain est candidat aux élections municipales

Sauvian : Jacques Nain est le suppléant d’Emmanuelle Ménard.
Biterrois : le suppléant d'Emmanuelle Ménard se lance pour les municipales à Sauvian.
En 2020 à Sauvian, Jacques Nain affrontera le maire sortant, Bernard Auriol.

Haut de page