Voir la version mobile du site
Image Choisir Sauvian
Flux RSS
Facebook
Bienvenue, vous êtes le 24498ème visiteur !
 
 
A A+
L'association «Choisir Sauvian» a pour objet de défendre l'intérêt général des sauviannais(es) dans le cadre de réflexions liées aux politiques publiques de la commune.

Son but est de créer l'émergence d'une politique locale centrée sur l'intérêt commun en vue de construire une alternative fidèle avec l'esprit et le projet incarnés par son équipe lors des prochaines élections municipales et celles qui en découlent pour la Communauté d'Agglomération Béziers-Méditerranée.

L'association est ouverte à tous, sans condition ni distinction.  


Jacques Nain et l'équipe CHOISIR SAUVIAN vous invitent à suivre La 6006 : cinquième étape Alise-Sainte-Reine (21) - Nolay (21) : 83 km 2019-06-23 17:28

La 6006 suite
Cinquième étape Alise-Sainte-Reine (21) - Nolay (21) : 83 km

Avec nos sincères remerciements à Jacky, Jacques Degauchy
pour l'ensemble de ses commentaires sur son périple culturel
 
 

Braux - Pouilly-en-Auxois :
À 21 km d’Alise-Sainte-Reine, « La 6006 » emprunte la véloroute du canal de Bourgogne.
La véloroute du canal de Bourgogne est un aménagement cyclable long de 227 km, qui longe le canal de Bourgogne entre Migennes dans le département de l'Yonne et Dijon dans le département de la Côte d'Or. L'ensemble de la piste se situe en Bourgogne-Franche-Comté.
 
Le canal de Bourgogne :
La construction du canal de Bourgogne est envisagée dès le règne d'Henri IV vers 1605. De tous les canaux envisagés en France sous l'Ancien Régime, il apparut comme le plus ambitieux et le plus nécessaire, permettant de relier la Manche à la Méditerranée, d'où le nom de canal des Deux-Mers qu'on lui attribue parfois. Mais sa réalisation se heurtait au problème du franchissement des collines du Morvan.
 
Plusieurs solutions furent en effet envisagées jusqu'au milieu du XVIIIe siècle.
 
Les premiers travaux démarrent en 1777 sur la section Laroche à Tonnerre. En 1781 la section entre Dijon et la Saône est entamée. Les travaux sont progressivement arrêtés durant la Révolution française entre 1790 et 1795. Ils ne reprennent qu'en 1808 sous le règne de Napoléon 1er ; pour financer les constructions des canaux en cours, un décret annonce la mise en vente des canaux du Midi, du Loing, d'Orléans, du Centre et de Saint-Quentin. Une ouverture partielle a lieu dès 1808 entre Dijon et Saint-Jean-de-Losne. À l'époque la manière de franchir la ligne de partage des eaux est encore l'objet de débats ; ce n'est qu'en 1812 que la solution du tunnel et l'implantation des principaux réservoirs alimentant en eau la partie haute du canal sont définitivement fixées. Le tunnel de Pouilly-en-Auxois est construit entre 1826 et 1832. Le canal est ouvert intégralement à la navigation en 1832 mais la construction des réservoirs se poursuit jusqu'en 1840. Entre 1879 et 1882, les écluses du canal sont mises au gabarit Freycinet qui permet la circulation de péniches de 350 tonnes et de 38,50 mètres de long. La construction a duré 55 ans
Le canal de Bourgogne, long de 242 km comporte depuis sa mise au gabarit Freycinet en 1882, 189 écluses (longueur 38,5 mètres pour une largeur de 5 mètres) dont 113 sont situées sur le versant de l'Yonne et 76 sur le versant de la Saône. Le bief de partage situé à Pouilly-en-Auxois à 378 mètres d'altitude comporte un tunnel long de 3350 mètres encadré par deux sections de canal en tranchée. Le tirant d'eau accepté maximal pour l'ensemble du canal est de 1,3 mètre : 1,4 mètre sur le versant Yonne, 1,7 mètre sur le versant Saône et 1,3 mètre au niveau du bief de partage. Le tirant d'air est de 3,4 mètres mais passe à 3,1 mètres dans le tunnel
Le canal comprend plusieurs ouvrages d'art remarquables : le tunnel de Pouilly-en-Auxois (qui se termine sur Créancey), la tranchée de Creusot et cinq ponts-canaux dont le plus important se situe à Saint-Florentin et permet de franchir l'Armance affluent de l'Armançon.

 

Le canal du midi :
Le creusement de ce canal est une vieille idée. Nombreux et parfois utopiques sont les projets imaginés pour relier par un canal l'océan Atlantique et la mer Méditerranée. Des dirigeants comme Auguste, Néron, Charlemagne, François 1er, Charles IX et Henri IV y avaient songé, car c'est un véritable enjeu politique et économique. En effet, la construction d'un tel ouvrage permet d'éviter aux bateaux (bateaux de commerce mais aussi galères du roi) et aux marchandises de prendre la mer et de contourner la péninsule Ibérique.
Les projets les plus réalistes sont présentés au roi au XVIe siècle. Mais ces projets sont abandonnés car ils ne sont pas assez pensés au niveau de l'alimentation en eau du canal. Cependant, Pierre-Paul Riquet propose un projet plus convaincant que les précédents. Lorsque Louis XIV reçoit sa proposition par l'entremise de l'archevêque de Toulouse, Mgr d’Anglure, en 1662, il y voit l'opportunité de priver l'Espagne d'une partie de ses ressources, et l'occasion de marquer son règne d'une œuvre impérissable.
Le défi, relevé par Pierre-Paul Riquet, son concepteur, fut d'acheminer l'eau de la montagne Noire jusqu'au seuil de Naurouze, le point le plus élevé du canal. Jean-Baptiste Colbert autorise le début des travaux par un édit royal d'octobre 1666. Supervisé par Pierre-Paul Riquet, le chantier entre la Garonne et la mer Méditerranée dure 15 ans de 1666 à 1681, sous le règne de Louis XIV.
 
Pierre-Paul Riquet, baron de Bonrepos, né le 29 juin 1609 à Béziers meurt le 1er octobre 1680 à Toulouse, avant la fin des travaux du canal du Midi. Il est inhumé dans la cathédrale Saint-Étienne de Toulouse.

 

Le canal du Midi relie Toulouse à la mer Méditerranée depuis le XVIIe siècle. D'abord nommé Canal royal de Languedoc, les révolutionnaires le rebaptisent en 1789 Canal du Midi. Il court sur 241 km entre Marseillan, au lieu-dit Les Onglous où il débouche dans l'étang de Thau près de Sète qui le relie au port de commerce de Sète, et Toulouse, au niveau du port de l'Embouchure (Ponts-Jumeaux).

Le canal du Midi est un canal à bief de partage avec un versant situé du côté Atlantique d'une longueur de 57 km et l'autre du côté Méditerranée d'une longueur de 189 km. Le bief de partage du seuil de Naurouze constitue la section la plus élevée (190 m). Le mouillage (profondeur du canal) est de 2 m en moyenne avec un minimum de 1,8 m. Le tirant d’eau autorisé est de 1,6 m. La largeur au miroir (surface du canal) varie entre 16 m et 20 m. Enfin, la largeur au plafond (fond du canal) est de 10 m. Le bief le plus long mesure 53,87 km entre l’écluse d’Argens et les écluses de Fonserannes à Béziers.
À partir du XIXe siècle, le canal de Garonne, qui double la Garonne de Bordeaux à Toulouse, prolonge le canal du Midi pour fournir une voie navigable de l'océan Atlantique à la mer Méditerranée ; l’ensemble des deux canaux est dénommé Canal des Deux-Mers.
Le canal des Deux-Mers comporte au total 400 ouvrages d'art, dont 328 pour la partie canal du Midi avec notamment 63 écluses, 126 ponts, 55 aqueducs, sept ponts-canaux, six barrages, un épanchoir et un tunnel, celui de Malpas long de 165 m au sud-est de l'oppidum d'Ensérune, et qui permet de franchir une colline de 50 m d'altitude, fut un défi technique pour l'époque.
Le canal du Midi est l'un des plus anciens canaux d'Europe toujours en fonctionnement. Depuis 1996, il est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.
 

En 2018, la France compte 44 biens inscrits au patrimoine mondial, dont 39 culturels, 4 naturels et 1 mixte
 
La propagation rapide et massive du chancre coloré a poussé l'Etat à se préoccuper de la pérennité du Canal. Les platanes représentent une grande partie de la flore jouxtant le cours d'eau, et leur mort prématuré menace autant l'esthétisme du Canal que les promeneurs. La première est la découpe et la combustion des platanes infectés. Faute de solutions, cette méthode apparaît comme la plus viable pour endiguer l’épidémie. Ce champignon microscopique représente donc un danger direct pour le canal... mais impacte aussi la biodiversité. Les platanes sont en effet les habitations préférées de nombreuses espèces, et plus particulièrement celles de certains volatiles : certains oiseaux migrateurs, comme le rollier d'Europe, ne retrouvent ainsi plus leur habitat naturel au moment de leur migration vers notre continent. Voies navigables de France investit pour maintenir la diversité et la qualité de la vie animale aux abords du Canal du Midi : depuis 2015, c'est presque 900 nichoirs qui ont été installés sur les berges du cours d'eau. Différents types de nichoirs sont posés, afin de répondre de la manière la plus adéquate possible aux besoins des différentes espèces visées. Des installations sont par exemple prévues exclusivement pour les chauves-souris, tandis que d'autres accueillent des espèces d'oiseaux.

 
 
Pouilly-en-Auxois :
À Pouilly-en-Auxois, sur la butte Saint-Pierre, l'église Notre-Dame Trouvée bâtie aux XIIIe et XIVe siècles resta jusqu'au milieu du XIXe siècle le centre de la vie spirituelle de la paroisse. Elle fut ensuite reléguée au rôle de chapelle de cimetière lorsqu'on édifia un nouveau sanctuaire au cœur du village en 1868. Le qualificatif de trouvée serait dû à la découverte légendaire d'une statue intacte de la Vierge dans les cendres d'une construction dévastée par les Normands. En fait, la chapelle abritait une Vierge noire qui daterait du XIIe siècle. Cette Vierge a été volée en 1980.

 

La voûte du canal de Bourgogne est un tunnel-canal de 3 333 m situé sur Pouilly-en-Auxois et Créancey. Construit à partir de 1775, le canal de Bourgogne relie l'Yonne à la Saöne. La ligne de partage des eaux entre le bassin de la Seine et celui du Rhône se situe dans la région de Pouilly. C'est d'ailleurs à Pouilly, dans le long souterrain de 3 333 mètres de long (également appelé «la voûte») que le canal passe de l'un à l'autre.
Pendant plus de 7 ans des ouvriers mineurs creusèrent ce souterrain.
Pour les mariniers, il ne fallait pas moins de 10 heures pour le traverser. C'est pourquoi, en 1867 on installa un toueur à vapeur engrené par une chaîne immergée. En 1893, on le remplaça par un toueur électrique, et le trajet fut réduit à 2 heures seulement.
 
Le tunnel de Malpas est un tunnel-canal creusé en 1679-1680 pour y faire passer le canal du Midi sous la colline d'Ensérune dans l'Hérault. Symbole de l'obstination de Pierre-Paul Riquet, il s'agit du premier tunnel-canal construit.
 
À partir de février 2015, la commune de Pouilly-en-Auxois est désignée pour l'accueil permanent de soixante à quatre-vingts migrants venus de la jungle de Calais. Ce phénomène d’accueil des migrants est l’un des enjeux de la prochaine élection municipale de 2020. En effet, il est dans l’intention de l’État de répartir sur les zones rurales un certain pourcentage de migrants comme la notion de pourcentage a été appliquée pour la construction de logements aidés, ou logements sociaux. De même, dans le même registre, on retiendra que de 1963 à 1982, au moins 2 150 enfants réunionnais abandonnés ou non, et immatriculés de force par les autorités françaises à la Déirection départementale des affaires sanitaires et sociales, furent déportés par les autorités dans le but de repeupler les départements métroplitaines victimes de l’exode rural  comme la Creuse, le Tarn, le Gers, la Lozère, les Pyrénées-Orientales.

 
 
Arnay-le-Duc :
En France, on appelle guerres de Religion une série de huit conflits (guerres civiles, guerres de religion et opérations militaires) qui ont ravagé le royaume de France dans la seconde moitié du XVIe siècle et où se sont opposés catholiques et protestants (appelés aussi huguenots).
La bataille d’Arnay-le-Duc se déroule le 27 juin 1570 au cours de la 3e guerre de religion (1568-1570), et oppose une troupe de 4 000 protestants commandés par l’amiral Gaspard II de Coligny à une armée royale de 12 000 hommes commandée par le maréchal Artus de Cossé-Brissac. Il s'agit de la première bataille à laquelle participe le jeune Henri de Navarre, le futur roi Henri IV. La bataille se solde par une victoire protestante. Cet évènement précipite la signature d'une nouvelle trêve, l'édit de Saint-Germain, le 08 août 1570.
 
Le 22 août 1572 à Paris, peu après le mariage d'Henri de Navarre (futur Henri IV), l’amiral de Coligny est touché au bras gauche et à la main par un coup d'arquebuse. Ayant envoyé précédemment son chirurgien Ambroise Paré, le roi Charles IX accompagné de sa mère Catherine de Médicis, se rend au chevet du blessé, lui promettant justice. Mais l’assassinat de tous les chefs protestants fut alors décidé et, dans la nuit du 23 au 24 août 1572, eut lieu le massacre de la Saint-Barthélemy. L'amiral de Coligny est assassiné chez lui, au 144 rue de Béthisy. Le conflit est relancé.

 


 
Les tantes du roi Louis XVI en fuite sont arrêtées à Arnay-le-Duc en février-mars 1791.
 
Ivry-en-Montagne :
Le Château de Coraboeuf est situé à la sortie d’Ivry-en-Montagne. L’élément le plus remarquable est le donjon. Il s’agit d’une grosse tour carré de 10 mètre de côté, avec 4 tourelles. Les autres corps de bâtiments sont aussi très beaux, et surtout dans un très bon état de conservation extérieur. À noter deux curiosités, une grange fortifiée et la Tour du Chasseur, qui viennent compléter cet ensemble classé Monument Historique Privé.
 
Nolay :
Située au cœur de la cité de Nolay, la Halle est un superbe édifice du XIVe. Une poutre de charpente porte la date de 1388. La robuste charpente en chêne, dont les piliers reposent sur des blocs de pierre, supporte une magnifique toiture en laves (ou lauzes bourguignonnes, roche calcaire stratifiée durcissant au soleil), d’un poids atteignant 400 à 600 kg au m2.
La production de l'industrie locale et des vignobles s'y échangeait contre grains, peaux et bétail du Morvan ou de l'Auxois. Les Halles proposaient deux marchés par semaine et quatre grandes foires chaque année.
Aujourd'hui encore, s'y organisent d'importantes foires : foire à la brocante et aux antiquités, foire d’artisanat, marchés des bouquineurs, fêtes historiques…

 
 
Lazare Nicolas Marguerite Carnot, né à Nolay le 13 mai 1753 et mort à Magdebourg (Allemagne) le 02 août 1823, est un mathématicien, physicien, général et homme politique français. Membre de la Convention nationale, il est surnommé l'organisateur de la victoire ou Le grand Carnot.
Il a participé à la fondation de l’École polytechnique avec Gaspard Monge.
Son fils, Sadi Carnot (1796-1832), a fondé la thermodynamique.
Son petit-fils, Sadi Carnot (1837-1894), a été député de la Côte d’Or, préfet, ministre, puis président de la République.
Bien d’autres descendants de Lazare Carnot ou de ses frères se sont illustrés dans l’Histoire de la France.
Ses cendres furent transférées au Panthéon le 04 août 1889 au cours d'une imposante cérémonie, pendant le septennat de son petit-fils Sadi Carnot.

 
 
À demain pour la sixième étape Nolay (21) - Cluny (71) 72 km
 
Oui ! À Sauvian, avec Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN, une autre politique municipale est possible ! 



Évènementiel


Newsletter


Derniers articles

  Censure !  03-12-2020
  Crise sanitaire, la CABM aide les entreprises !  02-12-2020
  La municipalité oeuvre pour le bétonnage et la suppression des espaces naturels !  01-12-2020
  Oui, la loi sécurité globale va dans le bon sens !  29-11-2020
  Soutenez l'oeuvre de jeunesse de la Font Neuve !  28-11-2020
  Sauvian : « Parrainez un arbre » !  27-11-2020
  Calculer le rayon de 20 km autour de votre domicile ?  26-11-2020
  Décès de Christophe Dominici !  24-11-2020
  La LGV Montpellier Béziers première partie du projet LGV Montpellier-Perpignan est dans sa phase de concertation  23-11-2020
  "Qui se ressemble s'assemble" !  22-11-2020
  "Transparence quand tu nous tiens !", aujourd'hui un message sur la page Facebook de la ville...  21-11-2020
  Emmanuelle Ménard, Député de l'Hérault, revient sur la loi "Sécurité globale"  21-11-2020
  Projet de loi sur la sécurité globale, et si la ville de Sauvian était concernée ?  20-11-2020
  Réflexions sur le dernier Conseil Communautaire !  18-11-2020
  Nouvelles de l'agglo !  17-11-2020
  « Bons cadeaux » et « Bons d'achats » !  17-11-2020
  M. Yannick Allègre, 1er adjoint au maire de Sauvian et élu de l'Agglo Béziers Méditerranée, est décédé  16-11-2020
  Sauvian : on ne nous dit pas tout !  14-11-2020
  Sauvian, son patrimoine  12-11-2020
  Devoir de mémoire : 11 novembre, des commémorations réduites !   10-11-2020
  Choisir Sauvian : 50e anniversaire de la mort du Général de Gaulle  08-11-2020
  On ne polémique pas, on constate, on informe !  07-11-2020
  Sauvian : une solution pérenne pour la sécurité de nos écoles !  06-11-2020
  Choisir Sauvian : « Tout vient à point à qui sait attendre » !   06-11-2020
  Sauvian, le permis de construire est explicite !  04-11-2020
  Sauvian notre village !  04-11-2020
  Sauvian : le scandale d'une injustice !  03-11-2020
  Sauvian : hommage à Samuel Paty  02-11-2020
  Un commentaire à la Wanagain !   01-11-2020
  Sauvian : ubuesque mais...  31-10-2020
  Dame Nature nous dit-on !  31-10-2020
  Et à Sauvian, quand aurons-nous la même réaction ?  31-10-2020
  Le dessin de Plantu dans "Le Monde" du jeudi 29 octobre 2020 !  29-10-2020
  28 octobre 1962 : un référendum et le suffrage universel devint la règle...  28-10-2020
  Brève revue de presse : le caméléon de la semaine !  25-10-2020
  Contre l'habitat indigne : le permis de louer !  24-10-2020
  Lu pour vous dans la Presse !  24-10-2020
  Domaine de l'Espagnac : rebondissement !  23-10-2020
  SAUVIAN : le dossier des expropriations !  21-10-2020
  Sauvian : liberté d'expression ?  20-10-2020
  Hommage à Samuel Paty  19-10-2020
  Covid-19 dans l'Hérault, les nouvelles mesures !  17-10-2020
  Béziers : hommage au professeur d'histoire décapité  17-10-2020
  Banque alimentaire avez-vous dit ?  16-10-2020
  L'urbanisation excessive sera à terme nuisible à la qualité de vie des Sauviannais  15-10-2020
  Discrimination avez-vous dit ?  14-10-2020
  À Sauvian, pourquoi ignore-t-on les principes de précaution ?  13-10-2020
  À conseiller, le dernier ouvrage de Robert Ménard  12-10-2020
  Sauvian, de qui se moque-ton ?  11-10-2020
  Enquête publique suite...  07-10-2020
  Démographie exponentielle et bétonnage excessif !  06-10-2020
  Subventions aux associations ?  05-10-2020
  Enquête publique : observations de l'association CHOISIR SAUVIAN  02-10-2020
  SAUVIAN : la piscine prend l'eau !  30-09-2020
  Lu pour vous sur la page Facebook de la ville (lundi 28 septembre 2020)  29-09-2020
  Sauvian : "La dégradation de la qualité de vie"  27-09-2020
  Sauvian : quand la notion d'intérêt général devient prétexte pour servir un abus de pouvoir caractérisé !  26-09-2020
  Sauvian, une densification élevée de logements au détriment de la qualité de vie !  24-09-2020
  Modification n°1 du PLU de Sauvian !  23-09-2020
  Sauvian : quand la notion d'intérêt général devient prétexte pour servir un abus de pouvoir caractérisé !  22-09-2020
  À Sauvian, avec cette nouvelle voirie, il n'y pas vraiment de quoi se pavaner !  22-09-2020
  À Sauvian, en matière de gestion d'ordures ménagères, il n'y a rien d'exceptionnel et il n'y pas vraiment de quoi se pavaner !  20-09-2020
  À Sauvian, avec l'incinérateur, il n'y a pas vraiment de quoi se pavaner !  20-09-2020
  Sauvian : non, pour le centre aquatique, il n'y a pas vraiment de quoi se pavaner !  19-09-2020
  À Sauvian, le mot "MENSONGE" est l'un des mots préférés du premier magistrat !  19-09-2020
  « À SAUVIAN, la Piscine du Sud est bâtie sur des terrains particulièrement meubles » alerte CHOISIR SAUVIAN !  16-09-2020
  Quelques précisions sur la décentralisation ?  11-09-2020
  Sauvian, enquête publique : et de trois !  07-09-2020
  Hommage à Georges Fontès : inauguration du pont Georges Fontès à Béziers  07-09-2020
  Subventions départementales : « Excellente nouvelle pour notre ville ! »   05-09-2020
  Recours pour excès de pouvoir !  05-09-2020
  "Votre ville est à votre dimension" nous dit-on !  04-09-2020
  Hommage à Georges Fontès samedi 5 septembre 2020 à 14 h 00  04-09-2020
  Sauvian : la construction d'immeubles rue des Tulipes !  03-09-2020
  Cérémonie en hommage à Gérard Gautier le 30 août 2020...  30-08-2020
  Écoutez pour vous faire une opinion !  27-08-2020
  Domaine de l'Espagnac ?  22-08-2020
  Vérité ou mensonge ?  16-08-2020
  SAUVIAN, rue des Tulipes : 56 nouveaux logements sociaux !  11-08-2020
  Sauvian, enquête publique, les observations du principal propriétaire impacté !  09-08-2020
  À Sauvian, l'enquête publique pour la révision du PLU est tronquée !   31-07-2020
  Sauvian, modification n° 1 du PLU : observations de l'association Choisir Sauvian   24-07-2020
  Sauvian en centre-ville, la requalification urbaine est « En Marche »  23-07-2020
  Sauvian : le périphérique, la rocade ou la voie de liaisons multimodales, est lancée !  20-07-2020
  Sauvian : enquête publique en vue de la modification N° 1 du PLU ?   18-07-2020
  Le nouveau bureau de la Communauté d'Agglomération Béziers-Méditerranée  17-07-2020
  Les brèves de Sauvian ! Route de Vendres, sur la D37 E8.  16-07-2020
  SAUVIAN, à l'occasion de la Fête Nationale du 14 juillet, Amandine SEVA et Olivier ROCQUET, conseillers municipaux minoritaires et leurs amis, vous offrent ce feu d'artifice virtuel.  13-07-2020
  Les brèves de Sauvian : absence de places de stationnement pour les personnes à mobilité réduite !  12-07-2020
  « Sauvian vue du ciel ou presque » !  10-07-2020
  Inauguration de la piscine intercommunautaire Alfred Nakache de Sauvian  09-07-2020
  Sauvian : enquête publique en vue de la modification N° 1 du PLU ?  07-07-2020
  Sauvian, le nouveau marché et le patrimoine !  06-07-2020
  L'emploi est au coeur de nos préoccupations  06-07-2020
  Sauvian : les conseils municipaux du vendredi 19 juin 2020 et du lundi 25 mai 2020  03-07-2020
  Mandature 2020/2026, liste des élus de la Communauté d'Agglomération Béziers-Méditerranée...  30-06-2020
  Sauvian :   29-06-2020
  À Sauvian, le vandalisme du rond-point de la mairie est inadmissible.   27-06-2020
  Devoir de mémoire, 6 et 7 juin 1944 / 6 et 7 juin 2020 : le Maquis de Fontjun  07-06-2020
  Sauvian : premier conseil municipal  29-05-2020
  La télé-démocratie ?  24-05-2020
  SAUVIAN : installation du conseil municipal lundi 25 mai 2020 à 18 h 30  23-05-2020
  Dans quel monde vivons-nous ?   20-05-2020
  SOLIDARITÉ : DISTRIBUTION DE MASQUES PAR LA VILLE DE BÉZIERS AUX VILLAGES DU BITERROIS  20-05-2020
  Pour nos entreprises, la défense de l'emploi...  18-05-2020
  Sauvian : distribution de masques de protection   17-05-2020
  SAUVIAN : installation du conseil municipal...  16-05-2020
  La déclaration de déplacement pour une distance de + de 100 km   13-05-2020
  MUNICIPALES ???  12-05-2020
  Béziers lance l'opération : 1 MASQUE POUR TOUS DANS LES VILLAGES  09-05-2020
  Devoir de mémoire : 8 mai 1945 / 8 mai 2020  08-05-2020
  Sauvian, mardi 5 mai 2020, un Conseil Municipal : deux expropriations en vue ?  07-05-2020
  Hommage au brigadier Dmytro Martynyouk  04-05-2020
  Petit brin de muguet porte-bonheur   01-05-2020
  Masques : pas de bla-bla, de l'action...  29-04-2020
  Covid-19 : Choisir Sauvian vous informe sur l'efficacité des masques.  29-04-2020
  Journée du souvenir des victimes de la déportation  27-04-2020
  COVID-19 : Une aide exceptionnelle de solidarité pour les foyers les plus modestes  25-04-2020
  Confiner « les vieux » jusqu'à la Saint-Glinglin ? Un scandale !  19-04-2020
  Visioconférence : ayez les bons réflexes pour choisir et utiliser vos logiciels  17-04-2020
  Affaires scolaires : l'avis de Gilles Ardinat sur Boulevard Voltaire  15-04-2020
  Biterrois : Mise en place d'un plan d'aide massif aux acteurs économiques  14-04-2020
  Sauvez des vies, restez chez vous !  10-04-2020
  Emmanuelle Ménard, Député de l'Hérault écrit à monsieur le Premier ministre  08-04-2020
  Face aux évènements difficiles, seule la cohésion nous permettra de l'emporter.  07-04-2020
  CHOISIR SAUVIAN vous informe : aide de la Région aux PME  06-04-2020
  Pour info, Choisir Sauvian a lu pour vous dans le Midi-Libre du vendredi 3 avril 2020...  06-04-2020
  Face aux évènements difficiles, seule la cohésion nous permettra de l'emporter.  22-03-2020
  Coronavirus : report du premier conseil municipal de la mandature.  20-03-2020
  Communiqué de Jacques Nain  19-03-2020
  Résultats de l'élection municipale du 15 mars 2020  15-03-2020

Archives

+  mars 2020

+  février 2020

+  janvier 2020

+  décembre 2019

+  novembre 2019

+  octobre 2019

+  septembte 2019

+  août 2019

+  juillet 2019

+  juin 2019

+  mai 2019

+  avril 2019

+  mars 2019

+  février 2019

+  janvier 2019

+  décembre 2018

+  novembre 2018

+  octobre 2018

+  septembte 2018

+  août 2018

+  juillet 2018

+  juin 2018

+  mai 2018

+  avril 2018
First           Prior           Next           Last

Directeur de publication: Jacques NAIN
©ChoisirSAUVIAN - Association déclarée par application de la Loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. |  Offres d'emploi     |  Espace réservé
En 2020 à Sauvian, Jacques Nain affrontera le maire sortant, Bernard Auriol
Sauvian : Jacques Nain est candidat aux élections municipales

Sauvian : Jacques Nain est le suppléant d’Emmanuelle Ménard.
Biterrois : le suppléant d'Emmanuelle Ménard se lance pour les municipales à Sauvian.
En 2020 à Sauvian, Jacques Nain affrontera le maire sortant, Bernard Auriol.

Haut de page